Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand un Homme de l'Art réalise une pièce superbe d'après un artefact archéologique lui-même magnifique, il semble parfaitement légitime de lui adresser tous nos encouragements. Issue d'une conjugaison entre bonnes connaissances de l'objet original, une appréciable maîtrise de la forge et un soupçon d'or dans les mains, la pièce ci-dessous mérite tous nos applaudissements.
Nous félicitons donc notre ami et collègue Franck Mathieu, spécialisé dans la reproduction d'armes laténiennes et chef de nos copains Les Leuki (que nous aurions retrouvé en juin au laboratoire d'archéologie des métaux de Jarville la Malgrange... où nous serons sans doute à la mi-octobre), pour la réalisation de cette chouette réplique !

La réplique : vue d'ensemble, épée et face avers du fourreau.

La réplique : vue d'ensemble, épée et face avers du fourreau.

La partie distale face avers avec sa bouterolle typique et la partie proximale face avers avec son décor unique...
La partie distale face avers avec sa bouterolle typique et la partie proximale face avers avec son décor unique...

La partie distale face avers avec sa bouterolle typique et la partie proximale face avers avec son décor unique...

L'auteur de ces lignes poursuit actuellement une thèse de doctorat sur les armes du site de La Tène conservées au Laténium (qui devrait toucher à son terme courant de l'année) et a eu l'occasion d'étudier plusieurs années durant le mobilier source, daté de La Tène C1b - La Tène C2a, soit l'articulation des IIIe et IIe s. av. J.-C.. Confirmation est donnée qu'il s'agit réellement d'un très beau travail de reconstitution de cette pièce emblématique du site éponyme du Second Âge du Fer, notamment en ce qui concerne l'estampage / le chagrinage de la plaque avers, même si l'analyse de la plaque avers n'est pas si évidente, le repoussé de la partie proximale dont le centrage du décor s'avère tout sauf aisé et la qualité de la pièce de renfort, relativement technique. Même s'il s'agit d'une reproduction du "fourreau aux trois chevaux" avec des moyens modernes et des alliages métalliques différents. La pièce n'est pas passée entre nos mains, donc en ce qui concerne les dimensions (le poids, par exemple), impossible d'en savoir davantage.Quelques petits manques au niveau des volutes autour des équins-cervidés, mais rien de dramatique. Dans tous les cas, bravo Franck ! En espérant que le propriétaire sera comblé, car il y a de quoi...

Photographie de travail de l'artefact original MAR-LT-4. Une version haute résolution sera disponible d'ici la fin de l'année, lorsque la thèse sera achevée... (Cliché : Guillaume Reich)

Photographie de travail de l'artefact original MAR-LT-4. Une version haute résolution sera disponible d'ici la fin de l'année, lorsque la thèse sera achevée... (Cliché : Guillaume Reich)


Vous pouvez contacter Franck Mathieu par différents moyens pour le féliciter ou lui passer commande :
Via Facebook : https://www.facebook.com/franck.archeoart?fref=ts
Par le site de l'association Les Leuki : http://leuki.pagesperso-orange.fr/
Par le biais de son site Archéo'Art : http://www.archeoart.org/
Par mél : franck.mathieu15[@]wanadoo.fr (en retirant les crochets autour de l'arobase)

 

 

 

Bibliographie du fourreau d'épée MAR-LT-4 : VOUGA 1923, fig. 7m ; VOUGA 1926a, taf. 190-b-09 ; NAVARRO 1972, XXXI-2, frontispice, LXIX-2, p. 40 ; GROSS 1886, I-01, III-03 ; SCHWAB 1969, fig. 11 ; DECHELETTE 1914, fig. 394-09, fig. 463-05 ; Collectif 1970, Early Celtic Art ; ARNAUD, 2011 ; BAER et alii 1879, fig. 2, 3, 4 ; DESOR 1864a, II/11-13 ; DESOR 1865a, fig. 72 à 75, pp. 82-85 ; HEIERLI 1901, fig. 335, p. 346 ; KELLER 1866a, XI-32 ; LE HON 1868, p. 277 ; MUNRO 1890, pl. 87-09 ; VOUGA 1943, fig. 42-E.

 

Tag(s) : #Forge, #Métaux, #Armement, #Art

Partager cet article

Repost 0