Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 « Faut rigoler

Faut rigoler

Avant qu’le ciel nous tomb’ sur la tête

Faut rigoler

Faut rigoler

Pour empêcher le ciel de tomber »

(Boris Vian, 1957)*

 

 

Pour la deuxième fois, la teuta Cerda a monté son campement en territoire arverne. Si Belenos a brillé de son éclat dévastateur les vendredi et samedi, les nuits et le dimanche ont en revanche été placés sous la colère de Taranis et de Teutates. La météo, peu clémente, a contraint les organisateurs de ce superbe évènement, à annuler la seconde journée des festivités. Quoique le choix se soit avéré difficile, nous saluons cette décision, privilégiant l’intégrité des participants et du public.

Une fois de plus, le travail des bénévoles s’est avéré être de grande qualité et la chaleur de leur accueil remarquable. Un grand merci à toute l’équipe pour ces beaux moments. Nous saluons également les participants à cet évènement (Memini, Fer et Savoir-Faire, André Heidinger, Michel le bronzier, Teuta Arverni, Embonne, Acta, etc.), désormais incontournable, pour l’ambiance fraternelle dégagée par les échanges fréquents.

Du côté des douze membres de Cerda ayant migré pour l’occasion, nous avons monté notre camp de cinq tentes et animé plusieurs stands d’artisanat : alimentation et cuisine gauloise, textiles et costume celte, peintures et colles anciennes, travail du bois, armement laténien… et pour la première fois, la présentation de l’archerie protohistorique, le tour à bois, la forge celtique et les prémisses d’un stand sur les jeux à l’âge du Fer.

Si nous privilégions la pédagogie à travers nos stands, basés sur les démonstrations artisanales (tissage de galons, facture de flèches, forge de couteaux…) et sur l’exposition de matériel, nous n’avons pas pour autant délaissé l’aspect ludique caractéristique de nos ateliers participatifs : peinture à l’ancienne, essayage de costumes. Faute de temps, nous n’avons hélas pas eu l’occasion de nous consacrer à la coiffure celtique et à l’atelier torchis. Ce n’est que partie remise.

Une dizaine de nos membres ont également eu l’occasion, en sus des défilés, de participer à des combats câlins avec les combattants d’autres troupes : Teuta Arverni et Embonne. L’occasion, pour Cerda, de rappeler que l’intégralité de ses artisans éclairés aime se battre et s’entrainer, chaque semaine, par le biais de l’association Viviskes (La Tène C2 – La Tène D1).

Nous trouvons de plus en plus une formule qui nous correspond, en oscillant entre présentations savantes et vie de camp : prise des repas en commun, ouverture des tentes, etc. A l’avenir, nous pensons mettre en place un espace de vie collectif autour duquel le public sera invité à évoluer. Nous souhaitons par ailleurs poursuivre notre chemin vers davantage d’autonomie : l’objectif reste de pouvoir présenter un large éventail des artisanats pratiqués au Second Âge du Fer. Les membres de Cerda étant souvent polyvalents, nous allons également mettre progressivement en place un système de rotation des stands, de manière à pouvoir présenter un plus grand nombre de nos activités.

 

 

 

*Afin d’en savoir plus sur cet aspect « mythique » (véhiculé tant par cette fameuse chanson que par la bande dessinée Astérix le Gaulois) selon lequel les Gaulois n’auraient peur que d’une seule chose, « que le ciel leur tombe sur la tête », nous renvoyons le lecteur au chapitre III, « Avant qu’le ciel nous tomb’ sur la tête », pp. 165-174, de l’ouvrage « Nos Ancêtres les Gaulois » de Jean-Louis Brunaux, paru aux Editions du Seuil, Paris, 2008. L’auteur éclaire les propos de Ptolémée, témoin direct d’une scène fameuse entre Alexandre le Grand et une ambassade de mercenaires celtes, en 335 av. J.-C.. Initialement rédigé dans son « Histoire d’Alexandre le Grand », cet épisode bien connu nous est parvenu par les plumes d’Arrien et de Strabon, et reflète bien mieux les qualités d’entregent et de diplomatie de cette ambassade celte que les croyances religieuses des Gaulois.

 

 

 

Arverniales-2014-1020_2-copie-1.JPG

Qui a un marteau pour ma tente, les gars ? Artotragos à l’œuvre…

 

 

 

Arverniales-2014 1029 2

Cigare gaulois made in Tête-de-Pioche.

 

 

 

Arverniales-2014-1031_2.JPG

Les maisons des trois petits cochons ?

 

 

 

Arverniales-2014-1048_2.jpg

Real chill ! Lucosouna style !

 

 

 

Arverniales-2014-1053_2.JPG

Un abdal, des abdos : voilà Eporedia et Dugilommios Gobannicnos !

 

 

 

Arverniales-2014-1073_3.JPG

Ambiance pré-manifestation… De vraies crèmes, ces Gauloises.

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Animations, #Forge, #Métaux, #Armement, #Archerie, #Art, #Alimentation, #Textiles, #Peintures et colles, #Bois

Partager cet article

Repost 0