Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour remercier les Boii pour leur accueil très généreux (présentations du patrimoine local, repas en commun, hébergement sur l'Archeopark...), la teuta Cerda s'est (ré)unie pour réaliser quelques petits présents. Des cadeaux qui, nous l'espérons, seront gage de l'amitié que nous avons pour eux.

 

 

Une sculpture en bois, inspirée librement de la statuaire gauloise, faute d'iconographie sous la main au moment de sa conception. On retrouve en elle plus particulièrement la statue du personnage au torque et à la tresse d'Yverdon-les-Bains/Eburodunum, au coeur du pagus tigurin (datée du Ier siècle av. J.-C.), et le personnage à la lyre de Paule, en pays osisme, statue en pierre également munie d'un torque (datée du Ier siècle av. J.-C.). Taillée dans du peuplier à la hache, au ciseau et à la plane par Arios, peinte aux pigments minéraux et organiques par Vogiantios, dotée d'un galon tissé avec des fils de laine teints à l'aide de plantes par Lucosouna (absent de la photographie).

 

 

Nasvraky--566-.jpg

Biatec, le Grand, le Vénérable.

 

Pris d'affection pour sa frimousse, nous l'avons nommée Biatec en hommage à un notable des Boïens de Pannonie, attesté par différentes monnaies (des tétradrachmes d'argent, une imitation de denier romain considérée parfois comme un faux, des statères d'or et leurs valeurs divisionnaires - tiers, huitième, et vingt-quatrième anépigraphe de statère (KRUTA 2000, p. 468)). Cette monnaie très célèbre montre au revers un cavalier, chargeant sur un cheval au galop, entièrement harnaché, bouclier dans la main gauche et épée dans la main droite.

 

 

DSC03678.JPG

La pagaie d'Arios...

 

 

Autre petit présent, une pagaie réalisée par Arios dans du pin, copieusement utilisée sur le lac par Artotragos, inspirée (toujours de mémoire, faute de documentation sur place... vous voudrez bien nous pardonner ces écarts) d'une découverte archéologique sur le site danois de Hjortspring (IVe ou IIIe siècle av. J.-C. selon les différents arguments avancés), visible au Musée national de Copenhague ou dans la publication de référence (KAUL 1988). A noter que la poignée a été modifiée suite à un bris lors du façonnage et que la hampe est plus courte que sur les exemplaires originaux intégralement conservés, plus proches de la rame.

 

 

Nasvraky--554-.jpg

Oh mon bateau-eau-eau-eau...

 


Bibliographie sommaire :

 

KAUL 1988 : KAUL F., Da vabnene tav - Hjortspringfundet og dets baggrund, Musée National, Copenhague, 1988, 95 p.

 

KRUTA 2000 : KRUTA V., Les Celtes – Histoire et dictionnaire des origines à la romanisation et au christianisme, Bouquins – Robert Laffont, Paris, 2000, 1005 p.

Tag(s) : #Bois, #Art, #Peintures et colles, #Fluides, #Vie du groupe

Partager cet article

Repost 0