Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nous mettons un point d'honneur à instruire (et non à éduquer, ce n'est pas notre rôle et nous tenons à la nuance) notre public de petits et de grands. Nous sommes convaincus que la médiation culturelle, pour être efficace, doit apporter quelque chose de neuf. Les pré-requis sont un bonus appréciable, mais non indispensable. Notre approche pédagogique ne passe pas par le biais de la flagornerie. Aussi nos ateliers participatifs abordent souvent des thèmes peu maîtrisés auparavant par notre public, même si cela est plus "difficile". Ces sujets, nous tentons de les vulgariser au maximum, en nous adaptant autant que possible à chaque individu.

L'approche qu'est la reconstitution protohistorique permet d'adopter une démarche sensorielle dans la transmission de connaissances et de savoir-faire. Il n'est pas nécessaire d'être naturellement doué pour apprendre. Il faut en revanche apprendre à laisser parler ses sens : toucher, écouter, voir, goûter et sentir. Une fois ressentie, une technique est acquise - elle ne demande plus que de l'habitude. Et notre plus grand plaisir, c'est de se dire qu'un jour, un enfant, même vingt ans plus tard, se souviendra avoir appris quelque chose à nos côtés.

Pour transmettre, au-delà de nos stands démonstratifs et explicatifs, nous avons mis en place au cours des six dernières saisons de Cerda - Artisanat (nous abordons la septième) une série d'ateliers participatifs. Pour les enfants essentiellement, mais aussi pour les adultes.

Vous aurez d'ailleurs l'occasion de voir quatre de nos ateliers participatifs lors de notre passage à Saint-Romain-en-Gal (Rhône, France) ces 4 et 5 juin 2016.

● Atelier d'initiation au tissage de galons. Nous initions un petit groupe (enfants, adultes) au tissage de petits galons en laine à l'aide de la technique du tissage à la grille. Les participants repartent avec leur création (et avec le sourire !).

● Atelier d'initiation au filage. Nous initions un petit groupe (enfants, adultes) au filage de la laine à l'aide d'un fuseau. Les participants repartent avec leur création (et de nouvelles connaissances !).

● Atelier coiffure. L'un de nos membres coiffe les chevelures longues des petites filles (ou garçons !) d'après les découvertes archéologiques sur le sujet. Nous profitons de cette occasion pour discuter avec les enfants et leur parler de l'hygiène et de la beauté chez les Gaulois. Les participantes repartent... avec leurs cheveux !

● Atelier torchis. Nous initions un petit groupe (enfants) à la principale méthode de construction des murs des maisons gauloises, combinant bois, terre, paille et eau. Les participants repartent généralement très sales.

Ces ateliers demandent une certaine préparation, car enseigner ne s'improvise pas. L'aspect logistique et matériel joue également un rôle, même si nous aimons à montrer qu'il n'est pas nécessaire "d'avoir" grand chose pour créer beaucoup... Ainsi, voici de quoi faire fonctionner l'atelier d'initiation au filage dans sa version "évoluée" (à l'aide d'un fuseau). Les mains suffiraient, mais l'idée est d'apprendre comme à l'époque gauloise, évidemment ! Un peu de terre, un bout de bois... et c'est parti pour s'amuser pendant des heures !

N'hésitez pas à suivre notre page associative sur Facebook.

En coulisse : ateliers et matériels pédagogiques. Partie I.
Tag(s) : #Ateliers, #Animations, #Vie du groupe, #Textiles, #Torchis, #Coiffure

Partager cet article

Repost 0